Le Souper

Dans Le Souper de Jean-Claude Brisville, dont ils signent eux-mêmes la mise en scène, Daniel et William Mesguich incarnent les « faiseurs de rois » Fouché et Talleyrand, en 1815. Un duel rhétorique entre monarchie et démocratie.

 

Après la défaite de Waterloo et l’exil de Napoléon, Wellington et les troupes coalisées sont dans Paris. La révolte gronde. Qui va gouverner le pays ? Le 6 juillet 1815 au soir, les « faiseurs de rois » Fouché et Talleyrand se retrouvent lors d’un souper pour décider du régime à donner à la France. Si le premier souhaite une République, le second envisage le retour des Bourbons…

William Mesguich (Talleyrand) et Daniel Mesguich (Fouché) incarnent ce duel de haute volée, dans lequel la force de la langue de ce huis-clos, n’a d’égale que le cynisme et la fourberie politique. Avec en toile de fond, un climat insurrectionnel et le temps d’un souper pour trouver un destin politique à la France…

 

« Les deux comédiens servent un Souper exquis, face-à-face magistral. » Le Parisien

« Daniel et William Mesguich ne sont pas seulement crédibles, chacun à sa façon est aussi savoureux que les mets servis à la table de Talleyrand. » L’Obs

« Ce Souper donne toujours le même plaisir, pour peu qu’on aime l’esprit français, l’Histoire qui s’anime, l’intelligence qui mousse, la culture qui s’incarne. » Le Figaro

 

Théâtre

De Jean-Claude Brisville (1922-2014)

mise en scène et interprétation Daniel et William Mesguich

Samedi 29 février à 20h30

Scène Prévert

Tarif B > 12 à 18 €