Prise en charge des enfants de soignants dans les écoles de la Ville

Le gouvernement a annoncé que les enfants du personnel directement en charge de la gestion de la crise sanitaire liée au Coronavirus seraient accueillis normalement dès lundi 16 mars sur les écoles maternelles, élémentaires et les collèges.

L’Éducation Nationale mobilise les enseignants pour assurer le temps scolaire. Les services de la Ville se sont organisés pour assurer l’accueil du matin, la restauration scolaire et l’accueil du soir aux horaires normaux.

En accord avec les services de l’Education Nationale, nous avons décidé d’ouvrir deux sites :

  • l’école maternelle Simone Veil (56 rue de Paris),
  • l’école élémentaire Palissy (31 avenue des Platanes).
Tous les parents concernés sont donc invités à se rendre dans ces établissements aux horaires habituels (7h45/18h30). Nous rappelons que vous devez présenter les justificatifs d’usage (carte professionnelle, fiche de paye, attestation ARS).

Sont concernés (liste fournie par la Préfecture) :

  • tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé ;
  • tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD;
  • les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées;
  • les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.

 

La solidarité de tous est importante pour permettre à ces personnels d’être au plus près des patients.

Merci aux animateurs de la ville, au personnel des crèches et au personnel enseignant qui se mobilisent dans un contexte d’urgence pour les enfants des personnels soignants afin qu’ils puissent être en première ligne contre la propagation du COVID 19.