Budget

Budget 2018

Un endettement faible pour des investissements records

Les collectivités locales font face à un contexte toujours aussi difficile. Le désengagement continu et progressif de l’Etat s’accompagne cette année de la suppression annoncée de la taxe d’habitation. La ville a construit son budget 2018 en parvenant à investir 29 millions d’euros, du jamais vu.

Difficulté ne rime pas avec austérité. Ainsi, à Joinville, le budget 2018 se caractérise par l’ambition et le sérieux portés par l’équipe municipale. La Ville a fait le choix d’investir fortement sur ce mandat pour offrir aux Joinvillais, aux associations, aux commerçants et aux entreprises les équipements et les services nécessaires à leur quotidien et à leur fonctionnement. Le budget 2018 s’équilibre ainsi à environ 69,5 millions d’euros.

29 millions : un investissement record

La municipalité a décidé d’investir 29 millions dans la construction de nouveaux équipements publics. Parmi les projets emblématiques, le gymnase du Bataillon de Joinville sera livré dans les prochains mois. Les travaux de la nouvelle école rue de Paris prolongée appelée à remplacer l’école maternelle du centre sont en cours. La mairie provisoire cèdera sa place à la Maison des associations après la mise en place du Guichet unique, qui constitue un projet phare de la mandature. La modernisation des écoles et des crèches se poursuit. Côté cadre de vie, des investissements massifs sont opérés avec notamment le réaménagement du quai de la Marne. Les investissements portant sur l’accessibilité et la sécurité se poursuivent également.

La Ville renforce d’autre part son soutien aux associations et poursuit son action envers les plus démunis avec un renforcement des moyens du Centre Communal d’Action Sociale. Les moyens des services jeunesse et périscolaire se voient consolidés. Les écoliers bénéficient d’une part accrue de produits bio à la cantine. Cet investissement ambitieux et ce renforcement des services à la population, des plus jeunes aux seniors, ne se fait pas au détriment de la santé financière de la commune.

Des efforts très significatifs ont été réalisés depuis 2008 dans la gestion des deniers publics communaux. Ils touchent notamment à la maîtrise des dépenses de personnel et à la mise en concurrence systématique des prestataires de la commune. La Ville est ainsi parvenue à rétablir une forte capacité d’autofinancement. Cela a permis de supporter cet effort d’investissement et de le financer principalement par ses ressources propres. En investissant massivement pour son avenir et ceux des Joinvillais, Joinville reste donc faiblement endettée et compte parmi les villes les moins endettées du Val-de-Marne.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×